Qui n'a jamais entendu quelqu'un dire "Non merci, j'aime pas la bière !" lève la main ! On connait tous une personne qui ne boit pas ce nectar houblonné. Soit elle n'a jamais essayé, soit sa dernière expérience n'était pas concluante. Quand on aime la bière, on veut partager cette délicieuse boisson à un maximum de personne, mais il y a encore des réticents.
Je te propose donc de faire le point sur les styles de bières à faire découvrir aux plus récalcitrants de tes potes pour ne plus entendre cette phrase 🙂

Un monde dominé par les bières sans goût

Le marché brassicole français mais également mondial est dominé par les grands groupes commerciaux de bières. Trois multinationales se partagent plus de 50% du marché. On va retrouver AB Inbev qui possède les marques Leffe, Corona, Hoegaarden, Budweiser et bien d’autres encore. Les deux autres sont Heineken avec leur bière du même nom, Fischer et d’autres; puis Carlsberg Group détenant Kronenbourg, 1664, Grimbergen et j’en passe et des moins bonnes.

On a tous commencé par boire de la bière commerciale, que ce soit à un âge plus ou moins jeune. Je me rappelle de mes heures creuses au lycée où je buvais quelques bières tout en discutant avec mes amis (avec ma voix qui muait :p). Je peux te dire que ce n’était pas de la grande bière, déjà parce que je n’avais pas un rond et surtout parce que je ne savais pas ce que c’était qu’une bonne bière.

Selon notre expérience et notre goût du risque, on s’est forgé notre propre opinion. Il pouvait être plus ou moins bon et certaines personnes sont restées focalisées sur cette expérience passée qui régit leurs expériences futures
Rappelle-toi quand tu étais petit et que tes parents te forçaient à manger des légumes, tu tirais la tête, boudais et les recrachais. Aujourd’hui, tes goûts ont certainement changé et tes repas sont surement plus variés que le bon steak/patate de ton enfance 😉

Une propagande du mauvais goût

Ces marques dominant le marché ont, à l’aide de pubs et de rabâchage, mis en tête du consommateur lambda que la bière avait un unique goût (se rapprochant de l’eau), que toutes les bières se ressemblaient et ne pouvaient se décrire que par le biais de leur couleur. 

Pour moi, chaque bière est unique. Même style, ne veut pas forcément dire même goût. Il y aura de vraies différences entre la bière A et la B, mais aujourd’hui une personne non avertie restera campée sur ses positions et ne souhaitera pas essayer à nouveau. 

Il faut donc se laisser aller, tester de nouvelles choses pour se faire son opinion, se connaître pour savoir ce que l’on aime et ce qui n’est pas pour nous.

Pour les amoureux de la bière commerciale, voici des équivalents en bière artisanale :

  • Lager légère type Heineken, 1664, Budweiser : Pilsen Urquell (Brasserie Pilsen Urquell), Maibock (brasserie des Trois Mousquetaires)
  • Bière blanche type Hoegaarden, Edelweiss : Avalanche (brasserie du Galibier), Aubeloun (brasserie Pleine Lune)
  • Blonde de style belge type Leffe blonde, Grimbergen : Saint Stephanus (brasserie Van Steenberge), Saint Rieul blonde (brasserie Saint-Rieul)
  • Stout type Guiness : Stouterik (brasserie de la Senne), O’Hara’s Irish Stout (Carlow Brewing Company)
  • Ambrée type Adelscott, Fischer ambrée : 5 AM (Brewdog), Rivière d’Ain rousse (brasserie Rivière d’Ain) 

La grande diversité de la bière

Qu’on se le dise: la bière est la boisson possédant le plus de variantes possible. Je tiens à m’excuser auprès des amateurs de vins, mais la bière aura plus de variantes en terme de goût, de méthode de travail ou d’ingrédients.

Pour fabriquer une bière il faut au minimum du malt, de l’eau, du houblon et des levures (cliquez ici pour en savoir plus sur la fabrication de la bière). Ces 4 ingrédients vont permettre de varier les styles de bières.

Des ingrédients très variés

Le malt est le premier ingrédient qui va définir le style de la bière. Pour faire simple, le malt est la céréale à l’origine de la couleur de la bière mais aussi de son style. Le brasseur va choisir la céréale en fonction de la bière qu’il souhaite brasser. L’orge est principalement utilisé dans le brassage d’une bière, mais il peut ajouter du blé, du sarrasin, du seigle. C’est comme le boulanger, pour chaque pain il peut utiliser une céréale différente. Le malt va définir également la couleur. Il se torréfie comme le café. Plus le malt est torréfié, plus la bière sera sombre.

Le deuxième ingrédient à prendre en compte est l’eau. L’eau représente 95% d’une bière. La qualité de l’eau va donc faire varier le goût. Certaines brasseries ont choisi des eaux de source pour avoir une eau plus riche en minéraux.

Ensuite, le houblon est sélectionné parmi plusieurs centaines de variétés différentes. Il apporte des saveurs différentes. Selon la saveur souhaitée, le brasseur fera donc une sélection d’un ou de plusieurs types de houblons. Ce dernier va aider à la conservation, à l’apport de saveur mais également au degré d’amertume présent dans la bière.

Le dernier ingrédient est par conséquent la levure. Les boulangers ont besoin des levures pour faire lever leur pain, les brasseurs ont besoin des levures pour transformer le sucre dégagé par le malt en alcool. Elles vont déterminer le processus de fermentation d’un moût (liquide obtenu après ébullition du malt et du houblon) en une bière. Trois grands types de fermentations existent. Tout d’abord les levures qui agissent à une température basse (10-15°C). Celles agissant à une température haute (18-25°C). Pour ces deux catégories, des centaines de levures existent sur le marché et vont apporter à la bière son caractère. Enfin, les levures présentent dans l’air ambiant créant une fermentation spontanée sont des bactéries que l’on ne peut contrôler. Selon les années, le goût de la bière peut être différent, ce qui crée comme dans le vin des millésimes.

Et si on ajoutait d'autres ingrédients ?

En plus des 4 ingrédients de base, le brasseur peut rajouter des épices comme la coriandre, les clous de girofles ou encore du piment. 

L’ajout le plus fréquent est celui de fruits. On va retrouver aussi bien des fruits rouges tels que les framboises (on retrouve certaines berliner weisse avec des framboises ajoutées pour apporter un côté fruité et frais). La Kriek représente parfaitement les bières avec ajout de fruits et notamment la cerise dans ce cas-ci. Les bières aux fruits se diversifient dans le style mais aussi dans les goûts. Banane, orange, papaye, fruits de la passion, autant de goûts pour des styles variés.

Il peut également y avoir des bières plus extrêmes. Dernièrement, Omnipollo a brassé une bière avec des burgers et des frites directement incorporés dans le brassin. Donc si tu veux expérimenter une bière particulière, fonce et raconte nous ce que tu en as pensé.

Tout le monde aime la bière

Si un ami vous dit qu’il n’aime pas la bière, c’est simplement qu’il n’a pas encore trouvé la bière qui lui correspond. Les multinationales dominant le marché y sont pour beaucoup. La bière la plus consommée au monde est la lager légère type Heineken, 1664, Kronenbourg ou encore Budweiser. Ce style de bière n’est pas le plus facile pour débuter avec ses arômes briochés, pain frais et son amertume sèche. Le fait que ces bières soient diluées dans de grandes quantités d’eau ne permet pas non plus d’en apprécier toutes les saveurs . L’impression de boire une eau aromatisée est plus présente que dans une lager artisanale.

Chaque personne peut donc trouver la bière qui lui corresponde et qui lui fasse apprécier toute la diversité des saveurs présentes.

La bière pour moi c'est hors de question

Si un ami à toi ne souhaite absolument pas tester la bière, alors il va falloir ruser. Il faut proposer des styles de bières qui vont le surprendre pour le sortir du schéma classique. C’est un défi de faire apprécier la bière a quelqu’un de réfractaire, mais comme tout le monde, j’aime les défis.

J’ai déjà testé quelques bières sur des personnes n’appréciant pas la bière. Je préfère être dans le choquant, le surprenant pour qu’ils se disent “mais c’est de la bière ça ?!”. Comme je le disais, les personnes réfractaires sont celles n’ayant connu que la bière commerciale, alors autant y aller fort en surprise.

Voici quelques styles qui fonctionnent :

  • Kriek : c’est un style classique. Le côté fruité et sucré plaît. Son taux de réussite est important, mais l’acidité peut déranger.
  • Sour Ale : c’est un choix risqué selon l’amertume et l’acidité présente dans la bière, mais l’acidité surprendra tes papilles.
  • Witbier : le côté citronné et rafraîchissant de cette bière plaît.
  • Bière au thé : avec l’infusion du thé lors du brassage, les parfums du thé se développent et apportent de nouvelles saveurs.
  • Berliner Weisse : une bière citronnée mais également florale qui apporte de la douceur.
  • Schwarbier : c’est un test risqué. L’amertume est présente tandis que le sucre et l’acidité sont inexistants. Le côté café/cacao peut plaire aux personnes appréciant le café.
  • NEIPA : une bière plus légère, moins amère que l’IPA mais plus fruitée. C’est un jus de fuit alcoolisé aux saveurs de fruits de la passion, d’agrumes, qui plait facilement.

Cette liste est non exhaustive. Elle provient de tests réalisés sur des amis, des connaissances, n’appréciant pas la bière. Le plus simple est de tester car chaque personne a ses propres goûts. Ces bières ont une acidité présente en bouche pour surprendre les papilles et aller chercher dans les retranchements de la personne. 

Mes aliments préférés

Si cette liste de styles de bières ne te permet pas d’apprécier toutes les saveurs de l’or blond, il faut se diriger vers tes aliments préférés. Quelqu’un aimant le café sera plus à même d’apprécier une bière aux saveurs caféinées. 

Tu aimes quel aliment ? Alors tu aimeras ce style de bière :

  • Chocolat : Milk Stout, Porter Baltique
  • Café : Stout, Impérial Stout
  • Fruits : Bière aux fruits, Kriek
  • Saveur lactée : Hefeweizen
  • Pain : Weizen, Lager, Pils
  • Agrumes : IPA, Lambic
  • Caramel : Double, Bock, Bière rousse, Scotch Ale, Amber Ale

J'aime le vin et je ne bois que ça

En France, le vin est l’une des boissons les plus consommées au cours des repas pour accompagner un bon plat. Il faut donc trouver des équivalences pour plaire aux amoureux du vin.

Tu aimes quoi dans le vin ? Alors tu aimeras dans la bière :

  • L’acidité des vins blancs : bière houblonnée
  • Le tanin d’un vin rouge : bière au malt torréfié
  • Le côté boisé d’un vin rouge : bière élevée en barrique
  • La fraîcheur d’un rosé : bière IPA

Voici également selon le type de vin, le style de bière se rapprochant pour les amoureux du raisin.

Tu aimes ce vin ? Alors tu aimeras ce style de bière :

  • Chardonnay : Lager de blé au miel ; amertume et douceur
  • Vouvray : Weizen ; arôme citronnée et acide
  • Viognier : Triple Belge ; puissant, fruité
  • Riesling : Pilsner Tchèque ; rafraîchissant, doux et sucré
  • Pinot Noir : Pale Ale ; arôme de fleur et légèreté
  • Syrah : Porter ; épicé, fruit rouge
  • Cabernet Sauvignon : Stout, Black IPA ; notes torréfiées
  • Merlot : Stout ; fruit rouge et tabac

Lier sa bière au plat

Pour apprécier pleinement les saveurs d’une bière lorsque l’on est débutant, il est préférable de tester sa bière tout en mangeant. Cela permettra de décupler les saveurs, mais aussi de limiter le risque de rejet de la bière.

Ce qu'il faut retenir

  • Bière commerciale a forgé le goût de la bière pour le grand public
  • Tout le monde aime la bière, il faut seulement trouver le style que l'on aime
  • Il faut choquer les papilles pour défaire les idées reçues sur le goût de la bière
  • Le vin a ses équivalences en bière

Toi ou ton pote n'a donc plus la possibilité de dire "Je n'aime pas la bière". Chaque personne possède ses propres goûts, il suffit juste de trouver la bière qui nous plaira. T'as déjà fait des tests avec des amis ? Dis-le nous en commentaire 🙂

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à suivre Le Bear Trotter sur Facebook ou Instagram.
Si ce n’est pas déjà fait, pense à télécharger mon guide “Choisir et accorder sa bière à un plat en un clin d’oeil” pour aller plus loin.
A la prochaine pour un nouvel article et bonnes dégustations !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez gratuitement le livre "Choisir et accorder sa bière à un plat en un clin d’œil ! "