Les mots "style de bière" possède plusieurs significations. C'est un moyen de classer par catégorie les bières, mais aussi une identification pour les brasseurs de leurs produits. Mais comment s'y retrouver dans ce large choix ?

Aujourd’hui, les instances brassicoles ou les concours de brassage définissent en grande partie les grandes familles de styles. Ces familles servent dans un premier temps de cadrer les créations des brasseurs lors des concours, mais elles servent surtout de repère pour le plus grand nombre de consommateurs ; même si dans la grande majorité du temps, le consommateur se réfère à une couleur. Seulement aujourd’hui, les styles évoluent de plus en plus vite et le nombre ne cesse d’augmenter. 

L'origine des styles

La plupart des styles traditionnels sont liés à un lieu précis, et présentés par pays. On va retrouver les styles définis par les Etats-Unis, l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique et j’en passe. Le style d’une bière est également lié à une époque et à un savoir-faire particulier. Prenons pour exemple la Pils, c’est la bière emblématique de République Tchèque. C’est à Plzen que ce style s’est développé au milieu du XIXe siècle. L’eau très douce, le choix du malt de Bohème et du houblon Saaz ainsi que la technique de fermentation basse température en font un style de bière à part entière.

Aujourd’hui, le le lieu de brassage n’est plus une définition du style d’une bière étant donné que tous les styles sont brassés sur tous les continents.

Une évolution permanente

L’IPA est née en Angleterre, mais ce style de bière possède une déclinaison différente aux Etats-Unis ou en France selon les houblons utilisés. De nombreuses sous familles de styles sont crées chaque année,si on se base sur la IPA, on va retrouver les Blak IPA, Red IPA…

La fermentation définie le style

Comme le malt ou le houblon utilisé lors du brassage de la bière, la fermentation va jouer un rôle capital dans la définition du style de la bière. On va retrouver 3 grands types de fermentation :

  • Haute : utilisation de levure qui agit à haute température. Les Ales sont les bières les plus connus dans cette catégorie de fermentation
  • Basse : utilisation de levure qui agit à basse température. On va retrouver les bière Lager dans cette catégorie.
  • Spontanée : utilisation de levure sauvages et de bactéries présentent dans l’air ambiant. Les Lambics belges sont la référence en matière de fermentation spontanée.

Ce qu'il faut retenir

  • Le style était défini avant par le lieu du brassage (Pils Tchèque)
  • Le malt intervient dans le style
  • Le houblon choisi est capital
  • Le choix de la fermentation défini le style de la bière

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à suivre Le Bear Trotter sur Facebook ou Instagram.
Si ce n’est pas déjà fait, pense à télécharger mon guide “Choisir et accorder sa bière à un plat en un clin d’oeil” pour aller plus loin.
A la prochaine pour un nouvel article et bonnes dégustations !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez gratuitement le livre "Choisir et accorder sa bière à un plat en un clin d’œil ! "