La bière récupère petit à petit ses notes de noblesse en retrouvant sa place sur les meilleures tables. Que ce soit au restaurant ou chez soi, on associe de plus en plus nos repas aux bières. Les repas de Noël et du jour de l'An n'y couperont pas. Voici donc 7 accords pour les fêtes de fin d'année. Des associations bières et mets pour faire de ces réveillons un repas dont tout le monde se souviendra.

Il n’est pas chose aisée d’associer une bière à son plat. Il faut réussir à reconnaître les saveurs qui se dégagent dans une bière mais également dans son plat. Un accord parfait n’existe pas, le seul qui peut l’être sera le tienMes goûts personnels peuvent ne pas correspondre aux tiens. Je te conseille donc de réaliser des tests pour définir si pour toi l’association que je te propose fait mouche. 

Pourquoi accorder sa bière à son repas de fête ?

L’accord traditionnel lors des fêtes de fin d’année se fait principalement avec des vins. Il fait parti de la culture française. On proposera plus facilement un vin rouge pour accompagner une viande qu’une bière. Cependant, il ne faut pas oublier le passé commun entre la France et la bière.

L’accord met et bière prend de plus en plus de place dans les restaurants. Certains grands chefs élaborent des cartes mêlant cette boisson à leurs plats les plus raffinés. Lors des fêtes du réveillon, on se décarcasse pour proposer à nos invités un repas qui donne envie de partager un bon moment tous ensemble. Que l’on propose du foie gras, du saumon fumé ou tout autre plat, une bière peut se marier parfaitement à ces derniers. 

L’alliance entre ces deux produits est fait pour décupler les saveurs et sublimer chaque produit. Il ne faut pas écraser une saveur au profit d’une autre, mais il faut bien jouer la complémentarité pour passer un bon moment. Voici donc les accords qui feront mouche auprès de tes invités.

Les 7 accords pour les fêtes de fin d'année

J’ai fait le tour des recettes de cuisine que l’on propose généralement pour les réveillons et j’ai gardé ce qui revenait le plus souvent afin de te présenter des accords qui selon moi sont en adéquation.

Le foie gras

Je ne pouvais pas me permettre de commencer ces associations sans parler du foie gras. C’est l’un des plats les plus consommés durant les fêtes. On en mange près de 13 000 tonnes par an en France et principalement lors de Noël et du jour de l’An. C’est le mets que j’affectionne le plus, surement parce que mon père fait lui même son foie gras et qu’il est à tomber 😉

Comme je l’ai dit plus haut, lors du repas de fête, on cherche à se faire plaisir et le foie gras est un produit qui n’est pas donné (environ 48 €/kg). Pour lui faire honneur, il faudra donc une bière qui arrive à sublimer ses saveurs. Généralement, on le déguste avec un vin liquoreux tel que le Sauterne ou le Monbazillac.

Pour jouer la sécurité, il faudra donc choisir une bière liquoreuse comme les Barley WineCes bières dégagent des notes de fruits secs, de fruits confits et de caramel. Parfait pour garder l’esprit du vin moelleux.

J’accompagne la plupart du temps mon foie gras d’un petit confit de figues, d’oignons ou de pommes. Cela apporte une petite touche sucrée et légèrement acide. On peut donc partir également sur une bière aux fruits ou au miel pour apporter cette douceur, ce parfum qui s’associe à merveille avec le foie gras.

Si tu préfères poêler le foie gras, je te conseille plutôt une bière plus gourmande avec des notes de caramel. Les sucs libérés lors de la cuisson vont permettre au morceau de se caraméliser, il faudra donc une bière qui s’aligne sur ce côté caramel pour renforcer cette sensation en bouche. Je te conseille pour cela de choisir une double ou une quadruple. Elles apporteront des notes de fruits secs et de caramel pour un arôme qui se décuplera.

Bières à tester :

  • Barley Wine : De Molen Weer & Wind, Brasserie De Molen (Pays-Bas)
  • Bière aux fruits : Tsarine Framboise, Brasserie du Mont Salève (France)
  • Mandrin au miel : Brasserie du Dauphiné (France)
  • Double : Rochefort 8, Brasserie Rochefort (Belgique)
  • Quadruple : Westvleteren 12, Brasserie de l’Abbaye de Saint Sixtus (Belgique)

Les huîtres

Ce n’est pas l’aliment que je préfère, mais beaucoup de monde achète une bourriche d’huîtres pour Noël. C’est également un produit qui demande de l’attention (Il faut qu’elles soient fraîches sinon gare à la fin de soirée chaotique). Ce n’est pas le mets le plus apprécié à cause de son goût iodé. Pour trancher avec cette sensation de mer en bouche, il est préférable de boire une bière qui apportera des notes de citrons et d’agrumes

Les bières blanches sont les plus recommandées avec les mollusques. Les Weissebier (bières de blé) sont les plus adéquates. Elles apportent une acidité légère, des parfums de banane, d’agrumes et d’épices.

Si tu souhaites casser le goût iodé, tu peux également choisir des bières plus acides. Cela permettra de tempérer le salé de l’huître. Tu auras donc le choix entre les Berliner Weisse avec leur notes de citron, d’agrumes et de fleurs blanches ou les Sour Ale qui dégagent des notes de yaourt, d’agrumes et d’herbe verte.

Bières à tester :

  • Weissebier : Avalanche, Brasserie Galibier (France)
  • Berliner Weisse : Berliner Weisse, Brasserie Les Trois Mousquetaires (Canada)
  • Sour Ale : Sournoize, Brasserie du Sulauze (France)

Les noix de Saint-Jacques

On continue dans les produits de la mer avec la noix de Saint-Jacques. Cet aliment au goût fin et délicat ne devra pas être surpassé par la bière. On peut la manger de deux façon, cru ou cuite. 

Si l’on est plutôt cru, l’idéal est de faire un carpaccio de Saint-Jacques avec un peu d’agrumes. Il faudra donc une bière légère et citronnée comme les Witbier. En plus des arômes de citron, elle dégage des flaveurs de clou de girofle et de coriandre. Parfait pour apporter de la fraîcheur au plat.

Pour la Saint-Jacques cuite, je réalise plutôt des vols au vent (feuilletés de béchamel et de Saint-Jacques). Afin de développer les saveurs du coquillage, je préfère l’associer à une Pale Ale. Elle libère un côté houblonné et sec avec des notes de fleur blanche et d’épices qui permettent de balancer le crémeux de la béchamel.

Bières à tester :

  • Witbier : Baladin Isaac, Brasserie Le Baladin (Italie) => Gros coup de cœur
  • Pale Ale : Dead Pony Pale Ale, Brewdog  Brewery (Angleterre)

Le saumon fumé

Tu n’en as pas fini avec les produits de la mer, il me reste à te parler du saumon fumé. J’adore me faire un petit toast de beurre et de saumon fumé avec une petite touche de citron. Pour rester dans le classique, il faut apporter une bière légère qui ne couvre pas le goût du poisson et qui soit  rafraîchissante. Les Weissebier ou les Witbier seront une bonne base pour sublimer les saveurs du saumon fumé.

Bières à tester :

  • Weissebier : La Roquette Blanche, Brasserie Demory (France)
  • Witbier : Einstok Icelandic White Ale, Brasserie Einstok (Islande)

Le chapon

Il me semble que c’est le plat le plus préparé lors des fêtes. On le voit partout à la TV et chez notre boucher. Le chapon est une volaille qui est plus tendre que les autres. C’est en grande partie dû à son régime à base de céréales et de lait (uniquement 1 mois avant l’abattage).

Lors de la cuisson, la peau de ce dernier va griller, se caraméliser, il sera donc nécessaire de choisir une bière à la robe caramel pour s’associer à merveille. Une Altbier aux notes de caramel, de prune, de noisette et de pain grillé peut apporter une dimension intéressante au plat. De même, les Ales ambrées seront idéales pour accompagner un chapon.

Bières à tester :

  • Altbier : Rescousse, Brasserie Dieu du Ciel (Canada)
  • Ale ambrée : Rivière d’Ain Rousse, Brasserie Rivière d’Ain (France)

Le gibier

Le gibier est une viande de caractère. Elle est forte en bouche. Que l’on serve du cerf, du sanglier ou du faisant, il faudra une bière qui a du corps et de la puissance pour ne pas s’écraser face à la viande. On cuisine généralement le gibier au travers de plats mijotés durant plusieurs heures. Tu peux tout à fait décider de réaliser un mijoté à base de bière. Cela permettra d’attendrir ta viande et de diffuser les parfums de cette dernière dans ton plat.

Pour ce qui est du faisant, un Impérial Stout s’accordera idéalement avec la force de la viande. Il libère des saveurs de cacao, café ou de confiture de fruits noirs.

Pour ce qui est des autres gibiers, tu peux partir sur des bières aigre-douce comme la Rouge des Flandres. Elle diffusera des arômes de caramel, d’épices, de cerises et de pain grillé qui s’accorderont avec la puissance de la viande.

Bières à tester :

  • Impérial Stout : Yellow Belly, Brasserie Buxton (Angleterre)
  • Rouge des Flandres : Cuvée de Ranke, Brasserie De Ranke (Belgique)

La bûche au chocolat

Quoi de mieux que de finir son repas de fête avec une bière pour le dessert. Comme je te l’ai dit, aujourd’hui on trouve des accords avec tous les plats possibles, même les desserts 🙂

La bûche au chocolat de Noël, c’est le classique pour terminer le repas. On n’a plus de place dans l’estomac, mais on trouve tout de même un petit espace pour clore sur une touche sucrée. La ganache au chocolat est trop tentante et tant pis pour les quelques kilos pris durant les fêtes, il est temps de se faire plaisir.

Pour associer au mieux sa bière au chocolat, il est plus sage de poursuivre sur les mêmes notes. Une bière qui dégage des flaveurs de cacao, de café telle qu’un Stout s’accorde parfaitement.

Peut-être que comme moi tu penses que trop de chocolat tue le chocolat, alors pourquoi ne pas casser cet arôme avec des touches de fruits. J’aime beaucoup le fruit rouge en accompagnement du chocolat. Une Kriek apportera une acidité et ce côté fruité qui peut te manquer. Elle permettra d’embellir les arômes de cacao.

Bières à tester :

  • Stout : Hini Du, Brasserie An Alarc’h (France)
  • Kriek : Cantillon Kriek, Brasserie Cantillon (Belgique)

Tu es maintenant prêt à épater tes invités avec ces 7 accords pour les fêtes de fin d'année. Comme je te l'ai dit, l'accord parfait sera le tien, donc si tu as des associations qui te plaisent n'hésite pas à les partager avec nous en commentaire 🙂

Ce qu'il faut retenir

  • Foie gras : Barley Wine
  • Huîtres : Weissebier
  • Noix de Saint-Jacques : Witbier
  • Saumon fumé : Weissebier
  • Chapon : Ale ambrée
  • Gibier : Rouge des Flandres
  • Bûche au chocolat : Kriek

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à suivre Le Bear Trotter sur Facebook ou Instagram.
Si ce n’est pas déjà fait, pense à télécharger mon guide “Choisir et accorder sa bière à un plat en un clin d’oeil” pour aller plus loin.
A la prochaine pour un nouvel article et bonnes dégustations !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez gratuitement le livre "Choisir et accorder sa bière à un plat en un clin d’œil ! "